Camona Vistas Parador

Séville te fais tomber amoureux

Les arènes (Plaza de Toros) de la maistrance royale de cavalerie (Real Maestranza de Caballería) de Séville sont les plus anciennes arènes d'Espagne. C'est là que se déroulent les corridas de la Feria de Abril (la grande fête du mois d'avril à Séville), l'un des événements de la tauromachie les plus célèbres au monde.

Les arènes (Plaza de Toros) de la maistrance royale de cavalerie (Real Maestranza de Caballería) de Séville sont les plus anciennes arènes d'Espagne. C'est là que se déroulent les corridas de la Feria de Abril (la grande fête du mois d'avril à Séville), l'un des événements de la tauromachie les plus célèbres au monde.

Il s’agit des plus anciennes arènes de la province de Séville, construites sur la place d’armes d’un château musulman vers 1400, avec les vestiges archéologiques d’une muraille et de minarets, en intégrant à son intérieur la porte principale du vieux château andalou de la ville.

Les arènes d’El Castillo de las Guardas se trouvent dans la commune où sont installés les deux élevages les plus importants de la province. Elles sont originales de par leur emplacement : on peut les voir depuis le porche de l’église paroissiale San Juan Bautista. 

Lors de la division de l'élevage de Nicanos Villa, la partie correspondant à sa fille, Carmen Villa Lázaro, est alors racheté en 1959 par Domingo Dominguín, qui l'inscrit au nom de sa femme, Carmen Aparicio Alfayate.

Buste dédié à ce torero de Manrique.
C'est un buste dédié à ce torero de Manrique, sur lequel on peut lire « Au célèbre torero Pascual Márquez 1914-1941, son peuple reconnaissant. Villamanrique. 1983 ». Ce monument se trouve dans la rue qui porte son nom et où le torero de Manrique est né.

Ce musée nait dans le but de récupérer la mémoire historique du célèbre torero Antonio Fuentes Zurita (Séville, 1869-1938), dont la carrière professionnelle se déroula au cours de la dernière décennie du XIXe siècle.