Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Centre d'interprétation mudéjar - Palais des marquis de l'Algaba

1030
0

Le palais des marquis d'Algaba - Centre mudéjar vous propose de découvrir l'un des grands palais de la noblesse de Séville, situé près de la rue Feria. Réhabilité entre 1998 et 2002, l'édifice, une magnifique demeure aux allures de palais de style Renaissance et de grande valeur architecturale (XVe siècle), présente une imposante façade gothique mudéjar.

Le Centre mudéjar du palais des marquis de l'Algaba constitue le premier grand projet de musée de ce type de la mairie de Séville, et une initiative pionnière en Espagne, car le centre homologue de Teruel est un centre exclusivement destiné à la recherche et aux études. Le projet muséologique centré sur le style mudéjar que le visiteur peut découvrir enseigne de manière très didactique ce phénomène d'hybridation typiquement hispanique, où coexistent des maîtres d'œuvre (alarifes), potiers et maîtres qui travaillent en appliquant des techniques mauresques, modernes, gothiques et à l'ancienne, en utilisant, de manière avant-gardiste pour l'époque, le premier langage de la Renaissance.

Au total, 111 pièces sont exposées, dont 20 proviennent de la collection archéologique municipale en dépôt depuis 1940 dans les entrepôts du musée archéologique de Séville et, notamment des jarres de style mudéjar, des chevalières et des ustensiles ménagers de la même période, de grande valeur. Le musée des arts et coutumes populaires a prêté 19 carreaux de faïence (azulejos) qui constituent un parfait exemple des techniques dites de arista (technique décorative où le cloisonnement se fait par de fines arêtes d'argile en relief), cuerda seca (autre procédé de cloisonné) et des azulejos por tabla (type de grands carreaux rectangulaires).

Le musée des Beaux-Arts de Séville, en dépôt dans le musée des arts et coutumes populaires, a prêté une aquarelle de Joaquín Guichot de 1872, qui représente la façade du palais des marquis de l'Algaba, et qui a également été restaurée par la municipalité de Séville (direction de l'urbanisme) avec les taujeles (baguettes de bois décoratives) du palais.

L'ensemble est complété par les 20 pièces de la collection municipale qui se trouvaient dans la Tour de Don Fadrique de Santa Clara. 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.