Mantecados

Séville, belle et diverse

Le Couvent de la Concepción de Carmelitas Calzadas fut fondé en 1577 par Francisco Álvarez de Bohórquez et son épouse Catalina de Coria. Le premier office eut lieu l’année suivante, le couvent ayant été inauguré en 1580.

Bâtiment d'origine mudéjare. Construit au XVe siècle, il est de style mudéjar et possède une seule nef. Son intérieur est un bel exemple du style mudéjar populaire avec un toit en bois caractéristique qui contient une image de Saint Diego, l'œuvre de Castillo Lastrucci au XXe siècle. La façade des pieds correspond au premier quart du XVIe siècle.

L'origine de l'ermitage est la tour médiévale de Villadiego, datant de la fin du XIIIe siècle. De style mudéjar, il a un plan octogonal et est couronné de créneaux. Son intérieur est constitué de deux étages couverts de voûtes, l'étage inférieur est semi-sphérique et l'étage supérieur est incliné.

Il a été construit en 1911. Les parties du casino présentant le plus grand intérêt architectural sont le balcon de style mudéjar, les murs des deux côtés du balcon (avec des fenêtres à guillotine de style mudéjar) et un arc ogival festonné dans la salle de réunion.

L'église San Juan Bautista fut fondée après la conquête chrétienne de Marchena, liée à la présence de l'ordre de Saint-Jean dans la ville, documentée au XIIIe siècle. De cette époque primitive, il ne reste que la chapelle située sous la tour.

L'église paroissiale est un bâtiment de style mudéjar qui a été rénové à la fin du XVIIIe siècle et à nouveau au milieu du XXe siècle. Elle est située au centre de la localité, tout près du château. 

L'église doit son nom à la sainte patronne de la municipalité, Santa Marta. 

L'ermitage primitif date du XIIIe siècle, dont il ne reste que la chapelle principale. Il a été remodelé au XIVème siècle, lorsque la sacristie et le portique d'entrée ont été ajoutés, et plus tard au XVIIIème siècle. Il a ensuite été restauré en 1842, 1861, 1887 et 1920. Malgré cela, son style prédominant est le mudéjar.