Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Casa de las Sirenas

277
0

Le nom de ce centre civique, « Las Sirenas » (les sirènes) est une référence aux sphinx égyptiens qui se trouvaient à l'entrée de la maison, et que les gens du quartier associèrent aux personnages de la mythologie grecque, en la baptisant « La Casa de las Sirenas » (la maison des sirènes).

C'est le marquis d'Esquivel qui, en 1861, confia à l'architecte Joaquín Fernández Ayarragaray la construction de cet hôtel particulier romantique, dont les travaux furent achevés en 1864, à un moment historique où des plans ambitieux étaient élaborés pour la promenade du Paseo de la Alameda.

Avec le temps et les différents propriétaires qui l'ont à peine habitée, elle s'est détériorée avant de finir en ruine, alors même que l'Alameda de Hércules (la promenade d'Hercule) s'était également dégradé.

L'approbation en 1995 du projet URBAN de Séville, soutenu par des fonds européens, a donné à la ville l'opportunité de récupérer le quartier de l'Alameda de Hércules et ce bâtiment emblématique qui a été inscrit au Patrimoine historique et déclaré Bien d'intérêt public et social.

Finalement, le 12 février 1998, le centre civique de Las Sirenas a été inauguré, destiné aux habitants du quartier de la vieille ville.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.