Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Les maisonnettes des Anglais

142
2

En 1927, une société anglaise (Islas del Guadalquivir S.A.), acquit, parmi d’autres terrains, 25 000 hectares au Marquis de Casa Riera afin de procéder au drainage et à l’assainissement des terres marécageuses des îles et des marais du Guadalquivir, dans le but de promouvoir la production intensive de riz. Bien que ce projet finit par échouer pour des raisons économiques, cela a constitué la première tentative sérieuse de culture intensive du riz dans cet environnement. 

Cette société a entrepris la création de petits villages (Dora ou Colinas, Rincón de los Lirios, Alfonso XIII, El Puntal, Veta de la Palma et Reina Victoria) et de nombreuses maisons et dépendances dispersées dans l’Isla Mayor, destinées à accueillir les premiers colons du riz. 

La structure de ces maisons présente une base rectangulaire et un sommet ovale. Elles ont un intérêt ethnologique, culturel et historique, car elles révèlent les conditions et le mode de vie des premiers colons et des habitants de la zone de riziculture des marais du Guadalquivir.

Elles sont actuellement dispersées dans toute la municipalité.

Elles sont actuellement dispersées dans toute la municipalité et ne peuvent être localisées sur la carte.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.