Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église Santa María de la Mota 

219
2

L'église Santa María de La Mota est située dans l'ancien alcazar islamique de Marchena, une zone fortifiée séparée de la ville, la plus haute, d'où le nom de La Mota (la colline).  Il fut construit vers 1356, après la concession de la seigneurie de Marchena à Fernando Ponce de León par le roi Ferdinand IV de Castille le 18 décembre 1309.

C'est l'église la plus ancienne de la ville, avec trois vaisseaux et un chevet polygonal de style gothique mudéjar. Il s’agissait de la chapelle de l'Alcazar après la transformation de celui-ci pour accueillir la résidence habituelle des Ponce de León et, plus tard, le palais des ducs d'Arcos, avec lequel elle communiquait par une galerie à portique.  Au pied de la nef de l'Évangile s'élève la tour, à quatre corps décroissants de pierre et de brique, ou se distinguent les panneaux d'échiquiers, boules et miroirs, de tradition maniériste. Le clocher date de 1580. Dans le retable principal se trouve l'image de Notre-Dame de Bonté, de la fin du XVIe siècle.

En 1623, une partie du palais, les salles adjacentes à l'église, furent occupées par un couvent de Clarisses qui existe encore, relié à celui-ci par les toits.

En 1670, de profondes rénovations ont été faites dans la décoration intérieure, le presbytère et le retable principal. C’est de cette époque que datent les plâtreries ornant les murs et la construction de la chapelle de la Soledad.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.