Romerías

Séville te fais tomber amoureux

Archéologique

La première phase de construction du Metropol Parasol a mis au jour des vestiges d'une grande partie de la période romaine, de Tibère (vers 30 après J.-C.) jusqu'au Vie siècle, ainsi qu'une maison islamique almohade des XIIe et XIIIe siècles.

Les origines du musée archéologique de Séville remontent à la fin du XIXe siècle, lorsqu'une collection publique d'antiquités est créée, la plupart provenant de la ville romaine d'Italica.

Un espace où sont présentés les vestiges archéologiques et l'histoire de la ville, qui dispose également d'une salle pour différents types d'expositions.

Le musée archéologique Torre del Agua contient l'une des collections les plus riches du patrimoine et de l'héritage culturel que les différentes civilisations qui l'ont habitée ont légué à Osuna.

Le musée archéologique et ethnographique de La Puebla de Cazalla est situé dans l’Hacienda la Fuenlonguilla. Il s’agit d’un moulin à huile typique qui a fonctionné du XIXe au XXe siècle. Son plan est presque carré, bien qu’il faille distinguer deux parties.

Ce musée exceptionnel appartenant à la mairie est unique dans son genre dans toute l’Andalousie. Il présente une collection variée et précieuse d’instruments, d’outils et de matériaux utilisés depuis l’antiquité en médecine et en chirurgie.

Cette nécropole est l’un des rares exemples de sépultures rupestres artificielles du chalcolithique, car à cette époque les dolmens étaient habituels. D’autres tombes similaires ont été découvertes dans les environs immédiats de Lora de Estepa, Pedrera et Alameda. Certaines ont également été retrouvées à proximité de Lisbonne, mais elles sont très rares.