La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Paradas

2034
7

Paradas, une halte sur le Camino de La Campiña

Comme son nom l’indique, ce joli village de La Campiña a toujours été une étape pour les voyageurs. Du fait de son emplacement privilégié entre les rivières Corbones et Guadaíra, il a été peuplé depuis l’époque romaine, bien que la fondation de la cité remonte réellement au XVe siècle.

En passant par Paradas, vous profiterez de la tranquillité caractéristique des terres sévillanes. Ses habitants accueillent chaleureusement les visiteurs, leur offrant leur gastronomie et leurs festivités : la Feria de mai est considérée comme l’une des plus anciennes de la province, de même que la tradition du flamenco. Chaque année, un festival est dédié au cantaor Miguel Vargas, originaire d’un village voisin, qui a choisi Paradas comme lieu de résidence. Le flamenco est également vécu avec passion au cours d’une semaine culturelle célébrée depuis plus de 25 ans.

Mais aussi, vous pourrez découvrir le patrimoine historique intéressant de cette ville, notamment l’un des joyaux de la Renaissance espagnole, la toile de la Madeleine pénitente d’El Greco. Et l’actuel bâtiment de la mairie, dessiné par Aníbal González, l’architecte de la Plaza de España à Séville. 

Vous souhaitez en savoir davantage ? N’attendez plus, venez vivre une expérience inoubliable à Paradas.


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre l’A 92, sortie 46, puis suivre la SE-5201 jusqu’à destination. 

La gare la plus proche se trouve à Marchena, à environ 13 minutes de Paradas. De là, vous pouvez prendre un taxi ou la ligne de car Séville-Marchena qui s’arrête à Paradas. Cette ligne part de la gare routière du Prado de San Sebastián à Séville. 


Comment se déplacer ?

Promenez-vous à pied dans ce charmant village de La Campiña. Vous pouvez aussi faire une randonnée pédestre ou cycliste pour découvrir son cadre naturel. 


Les incontournables

  • Visitez le musée de l’église San Eutropio et contemplez la toile de la Madeleine pénitente d’El Greco, un véritable joyau de la Renaissance. 
  • Laissez-vous surprendre par la beauté du palais andalou de Carmen de los Arrayanes, inspiré de l’Alhambra de Grenade.  
  • Goûtez à la délicieuse gastronomie des Paradas, avec des plats typiques comme l’ajo molinero (crème de tomate à l’ail), la soupe à la tomate et le riz d’été aux tomates. 
  • Vivez la Feria de mai de Paradas, qui est l’une des plus anciennes de la province de Séville. 
  • Vous êtes amateur de sucré ? Vous adorerez les pâtisseries de Paradas : les albarditas et les roscos de San Blas.
  • Vous aimez le flamenco ? Il y a deux événements à ne pas manquer. Le premier, en avril est la Semaine culturelle du Flamenco qui compte plus de 25 éditions ; et en juin, le mémorial Miguel Vargas, organisé depuis deux décennies. 


Itinéraire de visite

Commencez votre visite par la calle Larga qui est la rue principale de Paradas. Admirez la mairie et promenez-vous dans ses jardins. Vous apprécierez sa belle architecture qui est l’œuvre d’Aníbal González, l’auteur de la célèbre Plaza de España de Séville. À l’intérieur, admirez la coupole de l’ancien bâtiment, la chapelle San Juan de Letrán

À quelques pas de là, dans la calle Padre Barea, entrez dans l’église San Eutropio, le nom du saint patron de ce village. Cet édifice baroque abrite de belles œuvres, comme la Vierge des Remèdes du sculpteur Antonio Castillo Lastrucci. Dans l’ancienne sacristie, découvrez le musée de San Eutropio où en plus d’accessoires précieux, vous pourrez voir la toile de la Madeleine pénitente, d’El Greco. 

Retournez calle Larga et visitez un bâtiment à l’histoire unique, l’actuelle Maison de la culture, plus connue sous le nom de Casa Escalera. Pendant le franquisme, c’était une école. 

Dans cette même rue se dresse aussi le palais arabo-andalou Carmen de los Arrayanes qui est privé mais qui peut être visité. Vous serez impressionnés par son architecture inspirée de l’Alhambra de Grenade. 

La chapelle San Albino est aussi un bâtiment curieux : lieu de culte religieux à l’origine, il est maintenant utilisé comme un espace culturel. Vous le trouverez dans la rue qui porte le nom du saint. 

Flânez maintenant dans les jardins de Gregorio Marañón où vous verrez le monument à Miguel Vargas, le cantaor flamenco qui a vécu et est mort à Paradas. Vous pouvez aussi lui rendre hommage dans son mausolée au cimetière local. 

Vous pouvez finalement suivre l’un des sentiers de randonnée qui permettent de découvrir du village. Vous y trouverez  les deux fontaines qui ont alimenté en eau les habitants pendant des siècles, El Cañuelo et Birrete. 


Lieux à visiter

  1. Église San Eutropio
  2. Musée de San Eutropio 
  3. Palais arabo-andalou « Carmen de los Arrayanes » (privé et ouvert à la visite le vendredi)
  4. Mairie (de l’architecte Aníbal González)
  5. Chapelle San Albino
  6. Casa Escalera, siège de la Maison de la culture, appelée La Comarcal
  7. Jardins Gregorio Marañón
  8. Fontaines El Cañuelo et Birrete (en direction de Marchena)


Localisation

Paradas se trouve à 55 km de Séville, dans la région La Campiña. La commune est située sur une plaine entre les rivières Corbones et Guadaíra. 

 

Comarque
La Campiña
Superficie
109.40 Km²
Altitude
120.00 m
Nº d’habitants
6.924
Téléchargements

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.