Écija Palacio Peñaflor

Séville te fais tomber amoureux

Il se compose d'une seule nef avec des contreforts extérieurs et d'une tête polygonale à laquelle est rattachée une loge derrière un retable néo-gothique où se trouve le Très Saint Christ du Sang.

Célèbre est déjà la légende du « Gallo de Morón » (Coq de Morón) , qui n'était pas un coq ni de la ville de Morón.

Fontaine datant de la période islamique, qui servait à irriguer les champs environnants et d'abreuvoir pour le bétail. C'est l'un des rares témoignages du passé musulman d'Alanís. Il s'agit d'une construction de type rural, qui nous démontre qu'à l'époque musulmane, Alanís avec le caractère de métairie, une sorte de domaine agricole.

L'allée des nonnes fait partie du couvent des nonnes, fondé au début du XVIe siècle. Le couvent se compose d'une seule nef, couverte par une voûte en berceau du XVIIe siècle. La porte, située au pied et sculptée dans la pierre, est une œuvre de la fin du XVIIe siècle.

Lorsqu'il s'agit d'établir l'origine de cette chapelle, il existe deux versions différentes. La première évoque l'apparition de la Vierge Marie à un boulanger dans la calle Capita, qui a conduit le curé du village, Primitivo Tarancón Gallo, à ériger ce temple dans un endroit proche.

L’ermitage de Nuestra Señora de la Fuensanta se trouve à 1 km du village de Corcoya, sur le territoire communal de Badolatosa. L’ermitage est dédié à la Vierge de la Fuensanta, où l'activité de culte a commencé en 1383 après une apparition de la Vierge.

D'origine arabe, sa construction est datée du milieu du XVe siècle. C'est un magnifique exemple de château de roche frontalier, avec un observatoire efficace d'où l'on pouvait voir l'ennemi.