Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Chapelle Nuestra Señora de Guía

178
0

Cette chapelle a été construite entre 1147 et 1269, durant la période almohade, et a connu plusieurs rénovations au XVIe siècle, puis au XIXe siècle.

Son architecture orientale est caractéristique des petits oratoires religieux appelés morabitos ou rábitas situés en périphérie des villes et en bordure des routes. Les dons des croyants ont permis de les préserver.

La chapelle doit son nom actuel à la Vierge Marie qui serait apparue à cet endroit précis en mai 1525. Elle a ensuite été nommée Guía (la guide) et a naturellement été consacrée à la Vierge.

Entre 1634, depuis que la ville de Camas en a fait l’acquisition, et jusqu’à l’abolition des seigneuries au XIXe siècle, la chapelle appartenait au comte-duc de Olivares et à ses successeurs.

Menaçant de s’effondrer, l’édifice nécessitait une rénovation en construisant deux nefs latérales. Alfonso Jiménez entreprit sa restauration en 1974 et 1975.

La coupole octogonale sur trompes au-dessus du chœur est décorée d’arcs aveugles et pointus qui reposent sur des colonnes.

Lorsque la chapelle a été agrandie, le vaisseau principal a été maintenu au centre du bâtiment.

Sur le côté droit des murs qui soutiennent la coupole se trouvent des peintures murales datant du XVIe siècle.

Sur le maître-autel, face à des cierges, une figure de Notre-Dame de Guía, la patronne de la chapelle tenant dans ses bras l’Enfant Jésus datant du XVIIe siècle. Parmi les autres sculptures notables, citons celle de sainte Lucie datant du XVIIe siècle, celle du Christ de las Tres Caídas du XXe siècle et un médaillon en relief du Père éternel de la fin du XVIe siècle.

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.