San Nicolás del Puerto Puente de Piedra

Sevilla enamora

Construction cyclopéenne pré-romaine. L'origine et la fonction d'El Higuerón ne sont pas tout à fait claires. En ce qui concerne son origine, il est très probable qu'elle ait été construite pendant la période ibéro-turdétane. On peut la dater de façon très générale entre le Ve et le IIe siècle avant J.-C.

Tour de guet construite à l’époque de la reconquête. Elle date de l’époque du Moyen Âge tardif, au XIIIe siècle. Du haut de cette tour, on peut observer les pâturages et les sous-bois qui entourent la commune ainsi que le Guadiamar, ses rives et une partie de ce grand territoire dont la construction semble être d’origine arabe.

Dans la ville sévillane de Las Navas de la Concepción, nous pouvons visiter le Lagar, qui est un excellent exemple d'architecture industrielle.

Édifice d’un grand intérêt bien qu’il n’en reste malheureusement que l’extérieur, y compris un portail de style renaissance qui, d’après la tradition, appartenait au couvent de San Francisco, aujourd’hui disparu. Il est attribué à Hernán Ruiz II qui contribua à la conception de la tour de la paroisse.

 Classée bien d'intérêt culturel depuis 1985, la tour est située sur une colline de 159 mètres de haut formant un plateau au sommet, où se trouvent les vestiges de la tour. Elle offre une grande visibilité des environs, permettant d’observer la tour de l’Aguila au nord-ouest et la tour de Lopera au sud-est. 

La tour de l’Aguila, protégée en vertu du décret du 22 avril 1949 et de la loi 16/1985 sur le patrimoine historique espagnol, est située au sommet d'une colline, orientée selon les points cardinaux, et sa porte se trouve sur le côté orienté vers l'ouest.

La tour de Troya est située au sommet d'une colline à l'est d'El Palmar de Troya. Elle a une grande visibilité, dominant à l'ouest El Palmar de Troya, au nord le cours du ruisseau Salado et la colline de la tour de la Ventosilla et à l'est la tour de l’Aguila.