Écija Palacio Peñaflor

Séville te fais tomber amoureux

Le bâtiment baroque du XVIIe siècle, dont la construction fut ordonnée par Álvaro de Castilla, en 1614, comme couvent et hôpital, auquel l’église est rattachée.

Sur le site occupé par la paroisse, fut construite la forteresse musulmane primitive de la période almohade, dont seul un fragment de mur situé à côté du chevet de l’église nous est parvenu, et dans lequel un arc outrepassé brisé est encadré par un alfiz.

Les armoiries municipales des anciennes colonies, à l'origine de la ville de Cañada Rosal, sont faites de carreaux peints.

Le pont connu sous le nom de Puente del Dragón a été construit sur la rocade d'Alcalá de Guadaíra, reliant l'A-92 (Séville-Almería) à l'A-392 Alcalá-Dos Hermanas.

Elle s’appelle ainsi en l’honneur du patron de la commune. Cette église de style mudéjar avec quelques éléments typiques de l'art gothique et de la renaissance est érigée sur une ancienne mosquée détruite par un tremblement de terre au XIVe siècle. De la construction initiale, il en reste l’ancien presbyterium. 

L’histoire de La Carlina est très rocambolesque : autrefois une simple ferme ou maison de campagne entourée de vignes aux alentours de Constantina, elle fut radicalement transformée au début des années 1950.

Ce monastère, disparu après le désamortissement de Mendizábal, est resté debout jusqu’à il y a quelques dizaines d’années. Après sa démolition pour permettre la construction du monastère actuel, il n’en reste que le parvis et le portail de l’église.