Écija Iglesia de los Descalzos

Séville, belle et diverse

Le véritable patron de cette église est saint Pierre Martyr, bien qu'elle soit appelée Santo Domingo car elle a traditionnellement appartenu à l'ordre des Dominicains. Elle faisait partie du couvent fondé en 1517 par Rodrigo Ponce de León, seigneur de Marchena et duc d'Arcos. L'église a perdu ses chapelles latérales et il ne reste que son grand vaisseau central. 

Le couvent de Santa Florentina est l'un des premiers fondés en Andalousie au sein de l'ordre des Dominicains. Le bâtiment d'origine peut être daté de la seconde moitié du XVIe siècle, tout comme sa fondation. Aujourd'hui, il est constitué d'une série de bâtiments de différentes dates, notamment des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le couvent Madre de Dios est situé dans une rue du même nom, jouxtant les anciennes maisons capitulaires, au cœur du centre historique de la ville.    

Connue sous le nom de chapelle de Jésus de Nazareth, elle a fait partie du couvent dominicain de San Bartolomé, construit aux frais de Bartolomé López de Marchena, qui ordonna sa fondation en 1542 et le destina à l’entretien et au renforcement du corps et de l’esprit.