Alcalá de Guadaíra_PuenteDragón

Séville te fais tomber amoureux

Le Couvent de la Concepción de Carmelitas Calzadas fut fondé en 1577 par Francisco Álvarez de Bohórquez et son épouse Catalina de Coria. Le premier office eut lieu l’année suivante, le couvent ayant été inauguré en 1580.

Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette église est dédiée à l’Immaculée Conception. Sur le plan ecclésiastique, elle dépend de la paroisse de la Purísima Concepción. En 1887, elle devint également un réservoir d’eau, utilisé comme bain jusqu’à la guerre civile espagnole et servant désormais de point d’approvisionnement pour les sources d’irrigation voisines.

Sur le site occupé par la paroisse, fut construite la forteresse musulmane primitive de la période almohade, dont seul un fragment de mur situé à côté du chevet de l’église nous est parvenu, et dans lequel un arc outrepassé brisé est encadré par un alfiz.

Ancienne chapelle dédiée à Notre-Dame de Grâce, construite au XVIe siècle. En 1616, elle fut le siège de l'ordre des Augustins jusqu'à son transfert dans l'actuel couvent de San Agustín. Vers 1670 et jusqu'en 1780, le bâtiment accueillit l'école des filles, dirigée par les Beatas Educandas de Santa Isabel.

L’église San Bartolomé est située dans le centre historique de Carmona, tout près de l’Alcazar de la Puerta de Sevilla.    

La structure de l’église date du XVe siècle mais elle a été entièrement rénovée et redécorée durant la période baroque. C’est à cette époque que la façade de la tour a été achevée.  

Bâtiment destiné au culte religieux, correspondant à une chapelle du début du XVIIIe siècle.  La chapelle est construite en maçonnerie, en brique et en bois, avec un plan rectangulaire, des murs lisses et recouverts d'une structure en bois en forme d'auge, formant ainsi sa seule nef, au bas de laquelle se trouve l'autel et qui possède également une sacristie latérale.  

Construite par la confrérie de la Trinidad au début du XVIIIe siècle (entre 1719 et 1723), dans le but primordial de rendre un culte public à ses titulaires.