San Nicolás del Puerto Puente de Piedra

Sevilla enamora

Le Couvent de la Concepción de Carmelitas Calzadas fut fondé en 1577 par Francisco Álvarez de Bohórquez et son épouse Catalina de Coria. Le premier office eut lieu l’année suivante, le couvent ayant été inauguré en 1580.

Construite à la fin du XVIIIe siècle, cette église est dédiée à l’Immaculée Conception. Sur le plan ecclésiastique, elle dépend de la paroisse de la Purísima Concepción. En 1887, elle devint également un réservoir d’eau, utilisé comme bain jusqu’à la guerre civile espagnole et servant désormais de point d’approvisionnement pour les sources d’irrigation voisines.

Sur le site occupé par la paroisse, fut construite la forteresse musulmane primitive de la période almohade, dont seul un fragment de mur situé à côté du chevet de l’église nous est parvenu, et dans lequel un arc outrepassé brisé est encadré par un alfiz.

L’église de San Pedro, à la façade blanche et dont l’intérieur date de 1859, a récemment été rénovée (1998) grâce à l’archevêché de Séville, la mairie de Coripe et aux dons généreux des fidèles. Toutefois, elle conserve encore la coupole baroque de l’ancien édifice et l’ancienne chapelle del Carmen qui est aujourd’hui un sanctuaire.

Édifice du XVIIIe siècle, construit aux alentours de 1716 à la place de l’ancien temple. Il est de style baroque sévillan, à une seule nef avec une coupole à calotte semi-sphérique, un retable majeur, un chœur-campanile et un accès à la sacristie et à la maison-confrérie depuis l’intérieur de la nef.

Ouvrage constitué d'une seule nef à trois pans et d'une abside carrée, avec un porche à trois arcs en plein cintre reposant sur des colonnes de marbre. Sa construction date de la fin du XVe siècle, et des travaux de rénovation ont été entrepris au milieu du XVIIIe siècle.

Ancienne chapelle dédiée à Notre-Dame de Grâce, construite au XVIe siècle. En 1616, elle fut le siège de l'ordre des Augustins jusqu'à son transfert dans l'actuel couvent de San Agustín. Vers 1670 et jusqu'en 1780, le bâtiment accueillit l'école des filles, dirigée par les Beatas Educandas de Santa Isabel.