Osuna Colegiata

Séville, belle et diverse

La chapelle de la Safa a été construite en 1983. Il s'agit d'un bâtiment structuré en une seule nef en demi-cercle, soutenue par des arcs en fajon, appuyés sur des pilastres.

La construction de l’église de Santa María de las Nieves débuta au XIVe siècle, mais elle nécessita une reconstruction suite à l’effondrement de ses nefs provoqué par le tremblement de terre de Lisbonne en 1755. À cette époque, les chapelles latérales de la nef de l’épître, le chœur et le corps des cloches de la tour furent également construits.

Elle est de construction très récente, puisqu’elle date de la fin du XXe siècle. Cette église à nef unique possède des galeries latérales et arrière supérieures, soutenues par de hautes colonnes. Le plafond à caissons mudéjar, tant dans l’église que dans la sacristie, est l’œuvre du maître Miguel Farse. Les images de Ntro. Padre Jesús Nazareno et de Ntra. Sra.

L’église paroissiale de Nuestra Señora de la Asunción se trouve au sud du village, dans le quartier que l’on appelle « El Palacio ». Elle se trouve dans une partie haute, à côté de l’ancien lit du Guadalquivir, d’où l’on peut voir la Vega.

Cette église du XVIIIe siècle (1745-1757) doit son nom à l’image du Christ de la Miséricorde, qui préside le maître-autel.

La Cathédrale

La cathédrale de Séville est le plus grand temple gothique du monde et le troisième de la chrétienté après la basilique Saint-Pierre du Vatican et la cathédrale Saint-Paul de Londres. Sa construction a débuté en 1403 sur l'ancienne grande mosquée de Séville, œuvre almohade dont elle a conservé le patio des orangers et la tour-clocher, la Giralda.

L'église collégiale del Divino Salvador (du Divin Sauveur) de Séville est une église médiévale transformée dans les dernières décennies du XVIIe siècle et construite sur une ancienne mosquée califale (et ancienne basilique romaine), dont elle a conservé le patio des orangers.