Écija Palacio Peñaflor

Séville te fais tomber amoureux

Cette église appartient au groupe d'églises gothiques-mudéjares de la ville de Séville. C'est une église rectangulaire, divisée en trois nefs à quatre sections. Le chevet est de forme polygonale, précédé d'une section droite et séparé du corps de l'église par un arc de triomphe également de style gothique ou ogival.

Bâtiment d'origine mudéjare. Construit au XVe siècle, il est de style mudéjar et possède une seule nef. Son intérieur est un bel exemple du style mudéjar populaire avec un toit en bois caractéristique qui contient une image de Saint Diego, l'œuvre de Castillo Lastrucci au XXe siècle. La façade des pieds correspond au premier quart du XVIe siècle.

Bâtiment construit aux alentours de 1734 en pierre, brique et maçonnerie, restauré beaucoup plus tard.

L’église paroissiale de Santiago El Mayor date du XVIIe siècle, et a subi diverses réformes au cours du XVIIIe siècle.

Ouvrage constitué d'une seule nef à trois pans et d'une abside carrée, avec un porche à trois arcs en plein cintre reposant sur des colonnes de marbre. Sa construction date de la fin du XVe siècle, et des travaux de rénovation ont été entrepris au milieu du XVIIIe siècle.

Elle s’appelle ainsi en l’honneur du patron de la commune. Cette église de style mudéjar avec quelques éléments typiques de l'art gothique et de la renaissance est érigée sur une ancienne mosquée détruite par un tremblement de terre au XIVe siècle. De la construction initiale, il en reste l’ancien presbyterium. 

Ce bâtiment construit en 1511 était probablement un hôpital de campagne. Tout comme la chapelle de La Soledad, la chapelle Vera Cruz a été entièrement restaurée.