Écija Palacio Peñaflor

Séville te fais tomber amoureux

Elle est située dans ce qui est aujourd’hui une rue centrale de notre ville, qui était autrefois connue sous le nom de Calle de San Benito.

Le lieu aujourd’hui connu sous le nom de Cortijo Torre de la Reina correspond à l’implantation de l’arrière-garde d’un des campements du roi Ferdinand III de Castille lors de la conquête de Séville. À la fin du XIIIe siècle et au début du XIVe, il appartint à la reine María de Molina, ce qui a donné à ce bâtiment son nom à jamais.

Sa situation privilégiée, dominant les vastes territoires du Nord qui dessinent les contours de la campagne, a favorisé l’implantation de peuplements dès les premiers temps. Le château fut tout d’abord un bastion défensif des Ibéro-Turdétans, vers le Ve siècle avant J.-C., et devint une tour de guet 200 ans plus tard, avec les Carthaginois.

On trouve à Aznalcóllar un monument islamique, bâti à des fins religieuses, unique en Andalousie : une zaouïa. Ces édifices sont des écoles ou des centres religieux islamiques qui étaient construits au Maghreb et en Afrique de l’Ouest.

Classé bien d’intérêt culturel depuis 1985.