ROCÍO-El Viso del Alcor

Séville te fais tomber amoureux

La chapelle de la Safa a été construite en 1983. Il s'agit d'un bâtiment structuré en une seule nef en demi-cercle, soutenue par des arcs en fajon, appuyés sur des pilastres.

À l'intérieur, on trouve les images de Saint Antoine et de Saint Paul (XVIIIe siècle), provenant du couvent éteint de Saint Paul de la Breña.

De la fin du XIXe siècle, de plan rectangulaire, sa nef centrale est couverte d'une voûte en demi-berceau avec des arcs en fajon et les deux latérales de voûtes d'arête.

Autrefois connu sous le nom de San Ginés. Il se trouve sur la promenade du même nom et il s’agit sans doute d’une œuvre primitive mudéjar, à laquelle auraient appartenu les murs externes de la chapelle majeure complètement rénovée au XVIIIe siècle.

Son nom officiel est celui de « Convento de Nuestra Señora de la Candelaria », mais il est également connu sous les noms de « Convento de San Francisco » et de « Convento de la Victoria ». Il fut fondé le 1er février 1555 par Juan Téllez Girón, IVe comte d’Ureña. 

L’église paroissiale de Santiago El Mayor date du XVIIe siècle, et a subi diverses réformes au cours du XVIIIe siècle.

Cet édifice est à nef unique, divisée en six travées avec un chevet semi-circulaire. Le toit est structuré en voûtes en berceau et lunettes entre des arcs-doubleaux, avec une voûte sphérique sur pendentifs au niveau de l’ante-presbyterium et un cul-de-four sur la chapelle majeure. 

Le principal monument de Lora de Estepa  est l'église paroissiale de Saint Michel. C'est un bâtiment à une seule nef, couvert d'une voûte en berceau avec des fajons, auquel un autre a été ajouté, il y a quelques années, sur son côté gauche.  L'état actuel du bâtiment ne devrait pas remonter au-delà de la fin du XVIIIe siècle, bien que des réformes ultérieures puissent être détectées.