San Nicolás del Puerto Puente de Piedra

Sevilla enamora

Ce festival-rencontre a été déclaré comme événement d’intérêt touristique en Andalousie. Il se tient depuis 1967, à l’initiative de José Meneses et de Francisco Moreno Galván.

Parmi les grands classiques des étés des pénitents on peut citer ce Festival qui se consolide comme un référent des concours de flamenco à l’échelle nationale année après année. Il a lieu à l'auditorium municipal « Los del Río », habituellement pendant la deuxième semaine du mois de juin.

Le premier Gazpacho Andaluz a eu lieu à Morón de la Frontera le 31 août 1963. Ce festival consiste en un dîner froid où l’on sert du gaspacho, une soupe froide andalouse qui devient le plat le plus typique en été, accompagné de soleares, de seguiriyas, de tangos, de martinetes, de bulerías et d’autres variétés de chant jondo et il est capable de satisfaire le public le plus exigent.

Le Festival de la Mistela s’est fait une place dans le monde des festivals de flamenco grâce à son format innovant et à sa personnalité et il occupe déjà un espace défini sur la scène de flamenco de ce nouveau siècle. Dans ce festival, les plus grands artistes mettent le chant, la guitare et la danse au premier plan.

Organisé par le département de la culture de la mairie avec la collaboration de la Diputación (conseil provincial), il a une longue tradition dans la municipalité depuis sa création en 1994.

Il se tient fin septembre dans la caseta municipale, avec plusieurs représentations de chant jondo, d'accompagnement à la guitare et de danse flamenco.

Organisé par la mairie d'El Rubio, le festival de flamenco se distingue par son affiche, qui couvre toutes les tendances du nouveau flamenco, avec des représentations de cante jondo, de danse flamenco et de guitare classique.

L’Hacienda, également appelée Hacienda la Fuenlonguilla, est située à un demi-kilomètre sur la route SE-457. Elle date de 1858 et était utilisée pour des activités agricoles et d’élevage. Son moulin à huile est encore en parfait état, tout comme le reste du complexe.