ROCÍO-El Viso del Alcor

Séville te fais tomber amoureux

Les premières nouvelles concernant le "Conseil", qui était chargé de l'administration politico-administrative de la ville, datent du XVe siècle. Il était alors composé de deux maires, deux jurés, un huissier et un majordome, ainsi que de plusieurs échevins.

La façade de la Plaza de Andalucía est une construction de la seconde moitié du XXe siècle. Il s’agit d’un exemple de l’architecture rationaliste de style populaire andalou. L’ensemble composé par les rues Marchena, Victoria et Sevilla, la Plaza del Cabildo, l’hôtel de ville et la Plaza de Andalucía, constitue le véritable centre névralgique de la commune.

Le palais des comtes de Castellar, qui abrite actuellement la mairie, est un bâtiment construit entre le XVe et le XVIe siècle, réduit à un tas de décombres vers 1977. 
 

Maison-palais du XVIIe siècle qui est aujourd’hui le siège de la mairie.

C’est un bâtiment intéressant du XVIIe siècle acheté par la mairie d’Aznalcázar et qui est aujourd’hui son siège administratif.

Plus de quatre cents ans se sont écoulés depuis le premier bâtiment municipal de 1593.

Ont été rénovés en 1878 : les hautes galeries, les bureaux de la mairie, la magnifique salle plénière et la façade principale, dont la gloriette en fer forgé de fabrication artisanale abrite une horloge Losada, très semblable à celle de la Puerta del Sol de Madrid.

Le bâtiment de l’hôtel de ville de La Rinconada correspond en élévation à la typologie des bâtiments érigés suite au boom de la construction promu par l’Exposition universelle de Séville en 1929. 

L’hacienda Santo Angel, plus connue sous le nom d’El Molino, date du XVIIIe siècle et s’étend sur 3 700 m2 à proximité de la Plaza de España, au cœur du centre-ville de Gines.