Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Centre d’interprétation d’Osset Iulia Constantia

481
2

Une partie de la villa romaine d’Osset Iulia Constantia a été découverte dans cette ville lors de la construction du métro de Séville. Les murs révélés appartenaient probablement à un bâtiment de stockage près des murailles de San Juan qui était un point stratégique pour le commerce entre Híspalis et l’Aljarafe. En plus des vestiges romains, une partie du mur de la forteresse almohade du XIIe siècle de Hins al Faray a été retrouvée. 

Un centre d’interprétation a été mis en place pour mettre en lumière les découvertes et protéger le site. Du point de vue architectural, le centre a été conçu à la manière d’une plateforme permettant aux visiteurs de découvrir les vestiges archéologiques depuis les différentes hauteurs des deux bâtiments reliés par une passerelle entre la Plaza Doctor Muñoz Cariñanos et l’espace Otto Engelhardt.

Le site archéologique qui abrite le centre d’interprétation est un témoignage fidèle des différents usages qui ont été faits de cet espace durant les périodes turdétane, romaine et almohade. Les Turdétans ont installé un pressoir à vin à cet endroit, tandis que les Romains l’ont transformé en place publique avec un mur d’enceinte, dont certains vestiges ont été conservés.

Plus tard, sous la domination almohade, les Maures ont utilisé les pierres du bâtiment romain pour construire une place fortifiée comprenant deux tours à partir desquelles ils contrôlaient l’accès depuis la vallée de Triana jusqu’à l’ancienne ville d’Osset. Au cours de fouilles archéologiques, les restes d’un cimetière almohade ont également été mis à jour à côté d’une des portes du mur d’enceinte.

Horaires

Réservation obligatoire par téléphone pour les groupes de 10 à 30 personnes. La visite est gratuite pour les habitants de San Juan de Aznalfarache.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.