Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Théâtre Lope de Vega

704
0

Il est situé sur l'avenue dite Avenida de María Luisa. Sa construction date de 1929. À l'occasion de l'Exposition ibéro-américaine de Séville (1929), il fut décidé de construire ce qui allait devenir le Pavillon de Séville, composé de deux éléments qui s'articulaient entre eux : Le Casino (lieu de réunion) et le Théâtre de l'Exposition. La grande salle dotée d'une coupole correspond à l'ancien Casino de l'Exposition ibéro-américaine de Séville et sert aujourd'hui d'entrée d'honneur du théâtre. 

Son architecte, Vicente Traver, est à l'origine de la principale zone de loisirs de l'Exposition ibéro-américaine. Le théâtre couvrait une superficie de 4 600 m² et pouvait accueillir 1 100 spectateurs. 

Le 28 octobre 1929, le théâtre reçut la visite des rois d'Espagne, Alphonse XIII et Victoire-Eugénie, qui assistèrent à la zarzuela intitulée « El huésped del sevillano » (L'hôte du Sévillan).

C'est à cette époque que fut donnée la première de la comédie des frères Álvarez Quintero, « Los duendes de Sevilla » (Les lutins de Séville). 

Il s'agit d'un ouvrage d'architecture néo-baroque, fidèle à ce style tant dans sa structure d'ensemble que dans son ornementation. L'espace scénique, les fauteuils, le parterre, les loges, l'amphithéâtre et le poulailler dotent ce théâtre d'une beauté spectaculaire. 

Le 11 avril 1936, il est rebaptisé Théâtre municipal Lope de Vega, laissant derrière lui son ancien nom de Théâtre de l'Exposition...

À partir de 1960, le théâtre acquiert une certaine importance sous l'impulsion de compagnies indépendantes telles que « Gorca Pequeno Teatro », « Tabanque », etc. Le théâtre a été cédé (jusqu'en 1985) au ministère de la Culture, connaissant un nouvel essor en devenant le Théâtre national de Séville Lope de Vega (1977).

Lorsque le théâtre passe sous la gestion de la mairie de Séville (1985), il s'avère nécessaire de réaliser d'importants travaux de rénovation, alors menés par l'architecte sévillan Víctor Pérez Escolano.

À l'issue de sa rénovation, le théâtre municipal de Lope de Vega rouvre ses portes le 21 février 1988. Il propose actuellement une programmation très variée, avec des pièces de théâtre, des concerts de musique classique ou ancienne (le plus prestigieux Festival de musique ancienne d'Espagne), du jazz, du new age, du flamenco, de la copla... Avec plus de 180 représentations par saison et plus de 100 000 spectateurs chaque année, c'est aujourd'hui l'un des espaces culturels les plus représentatifs de la ville de Séville. 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.