Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Plaza Vieja

47
1

Également connue sous le nom de Plaza Cardenal Spínola. 

Le lien entre La Puebla de Cazalla et Miguel de Cervantes a été formellement documenté. Le célèbre écrivain y développa son activité au service de la Couronne sur l’ancienne Plaza Real, aujourd’hui connue sous le nom de Plaza Vieja, où se trouvaient les salles capitulaires. Cette place est le centre vital de la ville depuis son repeuplement en 1502. La mairie, à l’occasion de la commémoration du IVe centenaire de la mort de l’écrivain (1616-2016), décida d’ériger sur la Plaza Vieja un monument commémorant son séjour dans la ville en mars 1593.

Sur le plan architectural, cet espace public était dans le style des places de Castille, avec des arcades et des balcons qui étaient généralement loués pour le plaisir de certains des résidents pendant les festivités, devenant ainsi la première place publique commerciale de la ville, où se trouvaient les bâtiments les plus représentatifs tels que la mairie, le grenier municipal et l’église principale. L’hôtel de ville et l’ancienne église furent démolis au début du XIXe siècle, bien qu’une nouvelle église fut construite sur les fondations de la précédente. 

Sur le côté nord de la Plaza Vieja se trouve la rue Mesones, qui reliait Séville à Grenade et Malaga. La rue comptait deux auberges, un moulin à huile et plusieurs magasins, à côté de l’ermitage et de l’hôpital de Nuestra Señora de la Concepción aujourd’hui disparu. À côté se trouve l’Arquillo de la Cilla, voie d’accès à la Plaza del Arquillo, où étaient installées les boucheries et le grenier pour le pain. Ces bâtiments uniques ont disparu au fil des siècles et ont été remplacés par d’autres plus modernes. 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.