Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Plaza Nueva

84
1

En 1931, le conseil municipal républicain décida de remplacer par des sculptures la vieille croix qui s’y trouvait, connue sous le nom de « Cruz del Gato », et de réparer le puits et le bassin.

Les écoles inaugurées en 1932 furent agrandies en 1960. Toutefois, compte tenu de leur décrépitude et de l’existence d’autres locaux plus modernes, dans les années 1980 il fut conseillé de procéder à leur démolition, en transformant la place en une zone de jardins, créant ainsi un endroit propice à la détente des résidents.

Aujourd’hui, elle se distingue par la présence d’un ancien puits et du monument sculptural en l’honneur de La Niña de la Puebla, une œuvre de M. García Delgado inaugurée au début des années 1990. Elle offre des infrastructures attrayantes et complémentaires, telles que les aires de jeux pour enfants et les agrès sportifs en plein air.

Côté botanique, les arbres de Judée qui entourent la place sont remarquables et lui donnent un aspect pittoresque lorsqu’ils présentent leurs tiges nues couvertes de fleurs roses, sans oublier les mimosas aux feuilles fragiles et aux fleurs parfumées. Les spécimens les plus anciens sont représentés par les féviers à trois épines, qui existaient déjà du temps de l’ancienne école et que les habitants appellent communément caroubiers en raison de leurs gousses qui présentent une certaine ressemblance avec celles de ces arbres.

En face de cette place se trouve la maison natale de La Niña de La Puebla, dont la façade arbore une plaque commémorative avec les vers suivants :
 
« En la Plaza Nueva, en La Puebla, nació la hija de Casamía,
la luz que faltó en sus ojos iluminó Andalucía.”
[NDT : « La Plaza Nueva, à La Puebla, vit naitre la fille de ce logis,
la lumière de ses yeux, en s’éteignant, éclaira l’Andalousie. »]
 
C’est un lieu de séjour agréable, reconnu par les habitants de la commune pour son histoire et son emplacement.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.