Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Paroisse de San José

151
1

Les travaux ont commencé le 25 juin 1928, date à laquelle a été posée la première pierre. L’église a été érigée sous le mandat du cardinal Eustaquio Ilundain y Esteban, dit Cardinal Ilundain, et on peut donc voir son blason sur la porte principale. 

Elle n’a pas de style défini, elle suit celui des bâtiments construits à cette époque. Le temple a été béni le 30 novembre 1928 et il est dédié à saint Joseph et à la Vierge du Rosaire. 

Il a été rénové pour la dernière fois en 1997. L’autel se trouve dans l’aile principale où l’on peut voir six vitraux qui représentent les quatre évangélistes, la parole de Dieu (l’Évangile) et l’Eucharistie (le Corps et le Sang du Christ). 

Sur l’autel de l’église, on peut voir une statue de Jésus sur la croix réalisée au courant de ce siècle et une autre de saint Joseph offerte par le Cardinal Ilundain. Dans la partie inférieure à droite on trouve les fonts baptismaux qui sont ceux d’origine. 

En entrant dans l’église à droite on arrive devant une des ailes agrandies où l’on peut admirer trois vitraux qui représentent des scènes de la vie de la Vierge Marie : L’Annonciation, la Naissance de Jésus-Christ et la Pentecôte. Au fond, on peut voir la Vierge du Rosaire, patronne d’El Cuervo. La statue date du XVIIIe siècle et elle a été emportée d’un couvent de religieuses cloîtrées d’Arcos (Cadix) en 1943-1944. 

L’aile gauche accueille la chapelle du sanctuaire où l’on peut voir une image d’un Christ ressuscité qui appartenait par le passé à Puerto de Santa María (Cadix). Icône sculptée par José Orando en 1988. Dans cette chapelle on peut également voir un vitrail qui représente le Saint-Esprit et qui est une reproduction de celui qui se trouve derrière le baldaquin du Bernin au Vatican. Le titulaire de la paroisse est saint Joseph et la patronne est la Vierge du Rosaire.

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.