Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

L'église de Sainte Marie de Jésus

135
1

Elle faisait à l'origine partie du couvent du Tiers Ordre de Saint-François, fondé sous l'invocation de Sainte Marie de Jésus au XVIe siècle.

Les travaux de l'église ont couvert de cette époque jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Son plan avec deux nefs, une principale et une latérale, est un exemple inhabituel. Elle possède également deux portes, la principale, du XVIIIe siècle, à côté d'un atrium avec accès depuis la Plaza de España, et une latérale, du XVIIe siècle, vers la rue Corredera.

La première étape correspond au presbytère, à la sacristie et à la porte du mur droit. Le corps de la nef, reconstruit à la fin du XVIIIe siècle, est couvert d'une voûte en berceau. La sacristie, située derrière l'autel principal, a un plan rectangulaire. Elle est divisée en deux espaces parallèles par un grand arc en plein cintre décoré de plâtre. Les deux espaces sont recouverts de poutres en bois avec des tuiles du début du XVIIe siècle, une chronologie qui doit être fixée pour toute la sacristie.

À la fin du XVIIIe siècle, quatre chapelles ont été ouvertes sur le mur gauche de la nef, reliées entre elles, formant une deuxième nef. Le chœur, situé au pied de la nef, est de la même époque. La porte du mur de droite, sculptée dans la pierre, date du début du XVIIe siècle et comporte un relief de la Vierge à l'Enfant sur son tympan.

De l'ensemble sculptural de ce temple, il faut souligner une Crucifixion du XVIe siècle attribuée à Juan Bautista Vázquez, le Vieux, le retable principal, attribué à l'atelier Navarro (XVIIIe siècle), sous une intéressante coupole en bois polychrome du XVIe siècle, et le retable de style rococo de Saint José (fin XVIIIe siècle).

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.