Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Fontaine de Santa María

100
0

Sa construction remonte au XVIe siècle, lors de l'arrivée en Espagne d'un roi étranger : Charles Quint ou Charles Ier d'Espagne (dont les armoiries président la fontaine), apportant avec lui les idées qui triomphaient en Europe à cette époque : la Renaissance.

À la Renaissance, les citoyens commencèrent à s'organiser et à demander des services publics au roi et aux autorités (approvisionnement en eau, pavage des rues, construction d'hôpitaux, sécurité sur les chemins, etc.). La construction de cette fontaine en témoigne.

L'idée de la ville musulmane constituée de rues étroites pour se protéger du soleil est alors abandonnée, et de petites places comme celles-ci commencent à fleurir, constituant des points de rencontre pour les citoyens et un lieu de concentration des services publics, comme l'eau. Les places sont également le théâtre des fêtes populaires, qui à l'époque médiévale étaient célébrées à l'intérieur des châteaux et des palais.

Le roi et la municipalité ont orné la fontaine de leurs armoiries, pour indiquer clairement l'origine de la construction.

Les armoiries d'Alanís représentent deux chiens de part et d'autre du château, avec un carreau de faïence en arrière-plan (du XVIIIe siècle) et la patronne de la localité, la Vierge de las Angustias, couverte d'une résille.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.