Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église Santiago Apóstol

150
0

Les origines de l’église Santiago Apóstol remontent au XIIIe siècle. Construite sur un plan rectangulaire, elle possède une nef principale, avec la croisée du transept couverte et deux vaisseaux latéraux. Comme l’indique une stèle dans le vaisseau dédié à la lecture de l’épître, cette église a été démolie du fait de son délabrement, puis reconstruite en 1883. Les travaux ont été financés par Doña Nicolasa del Campo, marquise de Loreto, en hommage à son mari, Don Pablo Capetillo.

La tour est musulmane jusqu’au clocher construit au XIIIe siècle lors de sa transformation en église. Un escalier étroit construit en briques épaisses permet d’accéder au clocher. Le plafond à voûtes de ses escaliers est en revanche fait en briques très fines du fait des dimensions de la tour. Il s’agit d'une construction très similaire à celle de la Giralda de Séville.

Sa façade est ornée d’un azulejo de saint Jacques, le patron de la ville, tandis qu’à l’intérieur, elle garde un riche patrimoine, comme le maître-autel baroque dominé par la figure de Notre-Dame de la Solitude datant du XVIe siècle. L’église possède également des sculptures de Santo Domingo de Guzmán et de saint Jacques en pèlerin, datant toutes deux du XVIIIe siècle, ainsi que la statue de Notre-Dame de l’Expectation qui protège contre son ventre un reliquaire provenant de l’ancien couvent franciscain.

L’église conserve également les images du Christ des Remèdes et de Notre-Dame de la Solitude dont la confrérie défile en procession le Vendredi saint et le dimanche de Pâques.

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.