Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église San Juan Bautista

92
1

Cette église a été conçue par l’architecte Vicente Traver Tomás et possède un plan en croix latine de 12 mètres sur 40 avec une abside semi-circulaire et une voûte divisée par des pilastres et des arcs-doubleaux. De l’extérieur, la structure du bâtiment met en valeur ses formes harmonieuses et ses proportions intéressantes.

L’édifice est couvert d’un toit à deux pans à côté duquel se dresse un clocher en brique culminant à 34 mètres. Celui-ci possède huit ouvertures pour les cloches et est surmonté d’une girouette et d’une croix.

Cette église a été construite en seulement une année et a été inaugurée le 24 juin 1929 pendant l’Exposition universelle par le cardinal Illundain et les autorités de l’époque. Sa façade principale est faite de briques apparentes de style néo-mudéjar, une imitation gothique que l’on trouve dans de nombreuses églises de la région. Le tympan en azulejos bleus et blancs représentant l’Annonciation appartient également à ce style, tout comme la rosace.

Le maître-autel abrite une sculpture de saint Jean Baptiste restaurée par Francisco Buíza, dans un retable en or et acajou, illuminé par des lucarnes modernistes. Dans la nef consacrée à la lecture des évangiles se trouve une chapelle dédiée à Notre-Dame de la Paix, patronne de la ville, ainsi que la chapelle sacramentelle restaurée en 1957.

La chapelle baptismale est l’une des plus remarquables, car elle est fermée par une grille en fer forgé sévillan. Les fonts baptismaux qui, selon les voyageurs et les historiens, auraient permis de réaliser des miracles la veille du Samedi saint sont faits de jaspe blanc en forme de croix et semblent dater du XVe siècle.      

La nef de l’Épître abrite une chapelle dédiée à Notre-Dame des Douleurs, une statue du XVIIIe siècle d’un auteur anonyme ainsi que celle du Christ de l’Amour, réalisée par Manuel Vergara.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.