Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église San Juan

106
2

L'église San Juan se compose actuellement d’une nef allongée et irrégulière avec un transept et un chevet plat, qui résulte de l'union, à la fin du XVIIIe siècle, de deux chapelles adjacentes, la chapelle sacramentelle et l'ancienne chapelle de Jésus de Nazareth, qui ont survécu à la démolition de l'église primitive. 

Les vestiges de l'église à trois vaisseaux, qui devait remplacer celle qui a été démolie et dont seuls les murs et une partie des supports ont été réalisés, sont encore visibles dans l'église paroissiale actuelle.

Le chevet de l'église est occupé par le retable principal qui date du XVIIIe siècle, comme la plupart des autres retables de l’église.

La chapelle sacramentelle qui n’a pas été détruite, ainsi que le reste de l'ancienne maçonnerie, a été réparée en 1794. C'est une chapelle en croix latine, avec une seule nef, un transept, une loge et une chapelle baptismale. On remarquera au-dessus de la porte d'entrée la toile représentant les trois archanges, réalisée par Juan de Espinal vers le troisième quart du XVIIIe siècle.

Au pied de la nef, on accède par une porte baroque à l'office paroissial. Il s'agit d'une salle quadrangulaire recouverte d'un magnifique plafond à caissons en bois avec des azulejos en relief et une décoration Renaissance. Un intéressant tableau de l'Immaculée Conception datant du XVIIe siècle y est conservé, qui peut être attribué à Antonio de Pereda. 
À noter également l'escalier qui part de la sacristie et qui monte à la loge de Jésus de Nazareth, décoré de remarquables azulejos peints et fermé par une magnifique porte à l'ornementation baroque.

La tour, dont la construction a commencé en 1756, est adossée à la chapelle sacramentelle. Elle possède un corps principal rectangulaire et un clocher carré et se distingue par sa richesse ornementale, tant dans le clocher que dans les corps supérieurs, abondamment décorées de pilastres inversés, de volutes, d’azulejos et de reliefs avec la croix du Baptiste. À noter également l'ensemble ornemental qui encadre le balcon principal, en montant dans la tour, et l'ange de fer qui sert de girouette au sommet.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.