Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église prieurale Santa María de la Asunción et exposition permanente

165
5

Cette église est le plus remarquable ouvrage d’architecture religieuse à Carmona et le plus grand édifice de la ville.    

L’ancienne mosquée almohade fut démolie en 1424 pour construire ce temple chrétien, dont la première phase fut achevée en 1518. La cour des ablutions est encore conservée.

La plus ancienne partie de l’église est la cour des orangers, qui est adossée au mur gauche du bâtiment. Cette cour est entourée d’une galerie à arcades sur deux de ses côtés. 

L’importance réelle de ce complexe architectural réside dans le temple chrétien, conçu dans le style gothique tardif andalou. Le temple, de grandes dimensions, est une église-halle avec trois vaisseaux et des chapelles situées entre les contreforts latéraux. La construction fut réalisée en deux phases au cours des XVe et XVIe siècles. Dans la première phase, la construction s’étendit jusqu’au chœur, et dans la seconde, l’architecte espagnol Diego de Riaño joua un rôle important. La Puerta del Sol et la chapelle sacramentelle de la période baroque ont été conservées. Les travaux de la tour commencèrent au XVIe siècle et furent achevés au XIXe. Le deuxième corps de la nef centrale possède des vitraux gothiques en ogive qui éclairent l'intérieur du bâtiment.  Le chapiteau et l’horloge ont été donnés par Carlota Quintana.

La tour est située au pied de l’église, occupant l’espace situé entre la cour des orangers et la chapelle baptismale qui se trouve du côté de l'Évangile.

La collection permanente peut être visitée en même temps que l’église prieurale Santa María. Cette exposition rassemble plus de 150 œuvres d'orfèvrerie, de broderie, de littérature, de peinture et de sculpture de différentes époques et styles qui témoignent de l’histoire de l’église Santa María pendant huit siècles.    

Classé bien d’intérêt culturel en 1931 (Journal officiel du 4 juin 1931)

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.