Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église Nuestra Señora del Rosario

90
2

Le couvent de Nuestra Señora del Rosario d’Arahal, communément appelé le couvent des Bonnes Sœurs, était un couvent cloîtré qui appartenait aux mères de l’ordre dominicain jusqu’en juin 2014. À partir de cette année-là, il devient membre de l’ordre des frères franciscains de la Croix-Blanche.

Sa fondation fut initiative privée de Bartolomé de Reina Arias et de son épouse Luisa de Ojeda. La construction de l’église fut achevée en 1608. C’est le seul couvent cloîtré de la ville et il appartient à l’ordre des mères dominicaines, qui y confectionnent de délicieuses pâtisseries artisanales.

Il fut édifié selon les canons de l’architecture conventuelle andalouse, conçue et construite pour les religieuses. Il s’agissait d’une église simple avec une seule nef rectangulaire, des murs de brique et de maçonnerie ainsi qu’un presbytère carré, dans le style architectural cénobitique caractéristique de cette période.

Dans le presbytère, le maître-autel est de style baroque. Le retable principal fut réalisé en 1693 par Cristóbal de Guadix de Cordoue. Il est en bois doré et peint, avec deux corps principaux et divisé en trois sections. L’attique est orné d’un blason de l’ordre dominicain du XIXe siècle.  Il a deux colonnes salomoniques avec des vignes, des thèmes végétaux, des têtes d’anges, des blasons de l’ordre et des fondateurs. Dans la niche du corps central, un hommage est rendu à l’image de Notre-Dame du Rosaire, du XIVe siècle, d’une valeur sculpturale remarquable.    

Le retable abrite également diverses sculptures en bois polychrome de la fin du XVIIe siècle, ainsi qu’une image du Christ de la Miséricorde en plâtre (1937).

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.