Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église de San Pablo et Santo Domingo

191
1

Le temple primitif datant de la fin du XVIe siècle fut rénové aux XVIIe et XVIIIe siècles et c'est alors qu’il prit sa physionomie et son style actuels. C’est aussi au XVIIIe siècle que fut ajoutée la tour. 

Elle est composée de trois nefs et d’un transept couverts d’une charpente à entrelacs de style mudéjar au niveau du vaisseau central, avec une voûte d’arêtes sur les bas-côtés et une voûte en berceau avec des lunettes et une coupole sphérique sur pendentifs au niveau de la croisée du transept.

Les retables que l’on trouve à l’intérieur du temple datent pour la plupart du XVIIIe siècle. Parmi ces œuvres d’art, on peut mettre en avant le retable majeur dédié à la Vierge de la Paix avec des saintes dominicaines sur les latéraux et une sculpture de saint Paul réalisée en 1575.

La chapelle de la Vierge du Rosaire inaugurée en 1761 est ornée de 15 peintures qui représentent les mystères du rosaire et possède un retable où est installée la statue du saint titulaire, réalisée par Pedro Millán vers 1510.La tour, dont la construction débuta dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, resta inachevée au niveau du premier corps de cloches ; elle mesure seulement 28 mètres de haut. Le monument présente un aspect très classique, avec quatre baies campanaires séparées par des colonnes toscanes en briques sur des piédestaux avec corniche à triglyphes et métopes alors que le deuxième niveau présente un parapet avec des ornements en céramique. On distingue également un balcon en briques richement décoré. 

Horaires

•    Lundi : Fermé.
•    Du mardi au vendredi : de 18 h 30 à 19 h 30
•    Samedi : de 19 h 00 à 20 h 00
•    Dimanche : de 18 h 30 à 19 h 30
Messes :
•    Du mardi au samedi : à 19 h 00
•    Dimanche : à 12 h 30

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.