Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Église de la Concepción (Los Descalzos)

261
1

Considérée comme l'un des édifices baroques les plus importants de la province de Séville et un joyau du baroque d’Écija, l'église de la Limpia Concepción de Nuestra Señora (Los Descalzos) doit son aspect actuel à l'intervention de réhabilitation et de restauration réalisée dans le cadre du programme Andalousie baroque du Gouvernement andalou, de 2006 à 2009, après avoir été fermée pendant 30 ans.

L'église, dont la construction a commencé vers 1601 et dont une partie a été détruite par la foudre en 1612, a été inaugurée en 1614. Elle a un plan en croix latine avec une seule nef, un transept, des chapelles latérales, un chœur haut au chevet et un presbytère à chevet plat, derrière lequel se trouve la sacristie. La nef est surmontée d'une voûte en berceau à lunettes et d'une coupole en demi-orange sur pendentifs dans le transept.

 Tout au long du XVIIIe siècle, de nombreuses transformations et ajouts ont été effectués : le portail a été construit, au tracé très classique et sobre, des sgraffites ont été peints sur les murs extérieurs et l’on a commencé la riche décoration de plâtreries et de peintures murales polychromes et dorées à l'intérieur de l'église. Ces dernières portent généralement sur des thèmes liés à la représentation des saints carmélites, ainsi que les anagrammes de l'ordre, tous entrelacés avec des éléments végétaux, des rocailles et des figures anthropomorphiques. 

Outre la richesse de la décoration intérieure, il convient de remarquer la précieuse collection de biens mobiliers de l'église, comme le retable principal, la collection de petits retables de chapelle, l'orgue, les boiseries mudéjares, les grilles et jalousies en bois et les vêtements liturgiques.  

Le tremblement de terre de 1755 a gravement endommagé l'ancienne tour, et des travaux ont été entrepris pour construire le clocher actuel qui s'élève au-dessus du mur de l'église, du côté de l'épître.

Les travaux de restauration effectués dans l'église lui ont valu, entre autres, d’obtenir le Prix du patrimoine culturel de l'Union européenne/Concours Europa Nostra en 2010, dans la catégorie des projets de conservation.

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.