Santiponce Itálica

Patrimoinie

Un patrimoine d'une immense richesse à découvrir

Abreuvoir de La Coriana

67
0

De cette fontaine surgit une eau potable, même en période de sécheresse. Remarquable par sa structure en pierre surmontée d’une croix et son abreuvoir, elle se dresse dans une zone de repos au carrefour des chemins de transhumance de los Carboneros, Cutón Grande et Colada de la Atalaya.  Dans la plupart des cas, ces zones de repos et de parcage sur les chemins de transhumance, ont été aménagées autour d’un point d’eau alimentant  un abreuvoir.  

La fontaine et l’abreuvoir de La Coriana présentent des traces de différentes époques, notamment de la période musulmane, jusqu’à la dernière restauration réalisée dans les années 1980. L’eau est amenée jusqu’à cette fontaine grâce à une conduite qui semblerait venir des hauteurs environnantes de Montijo et Las Laundrias.
Pendant des siècles, la fontaine a alimenté en eau les hommes et les bêtes.

En raison de la richesse aquifère de la zone, l’eau n’a jamais cessé de jaillir et d’alimenter l’abreuvoir, même pendant les années de grande sécheresse. De part et d’autre de l’abreuvoir se trouvent deux alignements de pierres de taille placées verticalement et datant pour la plupart de l’époque romaine.

Les études archéologiques menées dans la région ont émis l’hypothèse qu’il s’agissait d’une zone de repos et de loisirs, probablement située sur le tracé de la chaussée romaine qui reliait Onuba à Hispalis en passant par Tejada.  La voie passait à proximité de la fontaine de la Coriana et montait ensuite vers la zone de Las Laundrias. Cette fontaine devait être la plus proche de la voie en allant vers Hispalis et était l’endroit idéal pour faire une halte juste avant d’entreprendre la montée vers l’Aljarafe ou en descendant avant de poursuivre son chemin vers le Campo de Tejada. 

Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.