Romería

Culture

Art, sentiment et tradition

Concours de saetas

116
2

Cet événement a lieu au début du printemps dans la ville de Marchena, où les saetas ont une longue histoire et constituent une grande tradition. 

Au printemps, le flamenco s’exprime à travers la saeta.  Il n'est chanté traditionnellement qu'à cette époque et, en tant que style, il a été interprété aussi bien par des cantaores que par des interprètes qui ne sont pas strictement flamenco. 

Du point de vue du flamenco, la saeta est un chant à quatre ou cinq vers octosyllabes, qui trouve son origine dans un chant populaire du même nom, remontant au début du XXe siècle, qui a été adopté par le flamenco sous forme de siguiriya, martinete, solea ou carcelera.  Il est possible que l'origine de la saeta se trouve dans les Coplillas qui étaient chantées ou récitées aux XVIe et XVIIe siècles par les pères franciscains. Vers le milieu du XIXe siècle apparaît la saeta primitive, chantée non pas par les membres des confréries, mais par des personnes anonymes et spontanées, depuis leur maison ou le balcon, dans la rue ou à l'église ; c'est au début du XXe siècle que naît la saeta flamenca, entre Jerez et Séville.

Ce type de chant est particulièrement remarquable à Marchena, comme en témoigne l'Escuela de Saetas, créée sous les auspices de la confrérie de la Humildad. 

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.