La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Peñaflor

222
2

Peñaflor, un trésor sur les rives du Guadalquivir

Peñaflor est une petite ville qui regorge de grands trésors historiques et monumentaux. Cette commune de La Vega du Guadalquivir connut toute sa splendeur à l’époque romaine lorsque, sous le nom de Celti,  elle frappait sa propre monnaie.  Parmi son riche  patrimoine se distingue l’église San Pedro Apóstol, populairement appelée « la cathédrale de La Vega ». Mais ce qui surprend le plus le visiteur, ce sont les maisons troglodytes de l’ancienne nécropole romaine qui ont été habitées jusqu’au XIXe siècle. 

Perdez-vous dans ses jolies rues, admirez les façades de ces maisons andalouses typiques et leurs majestueux balcons en fer forgé. Demandez aux habitants de vous raconter la légende de la fleur blanche et l’histoire des Saints Martyrs : vous comprendrez alors d’où vient le nom de cette ville ! Profitez de l’accueil et de la joie de vivre de ses habitants qui sauront vous aider à faire de votre visite à Peñaflor une expérience inoubliable. Et surtout, ne manquez pas les fêtes durant lesquelles la ferveur populaire se mêle aux meilleures traditions culinaires. 


Comment s’y rendre ?

En voiture depuis Séville, prendre la N-IV jusqu’à Carmona puis suivre l’A-457 en direction de Lora del Río. Emprunter ensuite la C-431 jusqu’à destination. 

En train, la ville est très bien desservie tout au long de la journée depuis la gare de Santa Justa de Séville. Si vous préférez vous pouvez voyage en bus, ces derniers partent de la gare routière du Prado de San Sebastian. 


Comment se déplacer ?

À Peñaflor, n’hésitez pas à vous promener à pied dans les rues pour découvrir ses plus beaux endroits un peu cachés. C’est une petite ville, et la visite de son centre historique ne saurait vous fatiguer.  


Les incontournables

  • Promenez-vous dans le quartier de la Morería et laissez-vous surprendre par les vestiges de l’ancienne cité romaine de Celti.
  • Découvrez la maison où Blas Infante, le « père de l’Andalousie » se maria et vécut. Elle conserve toujours son architecture originale. 
  • Visitez l’ermitage Los Santos Mártires, saints patrons de Peñaflor, et découvrez la légende à laquelle le village doit son nom. 
  • Ne manquez pas le traditionnel Concours culinaire de migas en février. Un événement très attendu et célébré depuis plus d’une décennie.  
  • Vivez une Toussaint hors du commun à Peñaflor. Ce jour-là, un repas champêtre, bien étoffé avec les meilleures spécialités locales, réunit toutes les familles et les amis du village.  
  • Installez-vous au restaurant pour déguster les plats typiques comme le populaire conejo empanado (lapin pané) que vous allez certainement adorer. 


Itinéraire de visite

Commencez votre visite au centre-ville dans le quartier de la Morería. Découvrez le site archéologique de l’ancienne nécropole de la cité romaine de Celti et ses maisons troglodytes. Les sépultures romaines  furent ensuite utilisées ensuite comme maisons d’habitation où l’on peut encore voir  les fourneaux des cuisines. La visite se poursuit dans ce quartier avec les vestiges du château almohade et le lieu de culte le plus important de Peñaflor, l’église San Pedro Apóstol connue sous le nom de  « la cathédrale de La Vega ». Elle fut reconstruite au XVIIIe siècle suite à la destruction de l’église primitive, de style mudéjar, par le tremblement de terre de Lisbonne en 1755.

Dirigez-vous maintenant vers la calle Blancaflor où se trouve l’ermitage Los Santos Mártires, les saints patrons de la ville. L’intérieur de cette chapelle est un tombeau romain creusé dans la roche dans lequel reposent saint Críspulo et saint Restitut. Tous deux subirent le martyre sous l’invasion arabe, donnant ainsi lieu à une légende dont cette ville tient son nom. 

Continuez à flâner dans les belles rues de Peñaflor et contemplez quelques palais baroques comme l’ancienne caserne ou le presbytère. Vous serez également surpris par les vestiges archéologiques totalement intégrés dans le paysage urbain, comme l’angle sud de l’ancien grenier communal, aujourd’hui bibliothèque municipale, les bases des colonnes de la calle Nueva,  ou le fragment d’un autel de la calle Concepción Ruiz. Pour voir une maison typiquement andalouse du début du XXe siècle, rendez-vous calle Juan Carlos pour visiter la maison où Blas Infante, le Père de l’Andalousie, se maria et vécut. Il travaillait comme notaire à Peñaflor où il rencontra sa future épouse. La maison de Blas Infante conserve son architecture d’origine et a été aujourd’hui transformée en gîte rural. 

Ne manquez pas d’autres sites dignes d’intérêt comme l’ermitage Nuestra Señora de la Encarnación dans la partie la plus haute de la ville à côté du site archéologique de Celti ; le couvent San Luis del Monte, ainsi nommé car il était autrefois situé en périphérie du village ; ou l’ermitage de Villadiego dans les environs duquel est célébrée chaque année au mois d’août un pèlerinage champêtre, la Romería  de Peñaflor.

Vous avez également la possibilité de faire une randonnée dans la campagne environnante sur l’un des sentiers qui mène jusqu’aux anciennes mines de Peñaflor.  Ces mines et la vieille meunerie ont permis le développement économique du village au début du XXe siècle et ont favorisé l’arrivée du chemin de fer. 


Lieux à visiter

  1. Couvent San Luis del Monte
  2. Ermitage Los Santos Mártires
  3. Ermitage Nuestra Señora de Villadiego
  4. Ermitage Nuestra Señora de la Encarnación
  5. Église San Pedro Apóstol
  6. Ruines d’El Higuerón
  7. Site archéologique de la ville romaine de Celti
  8. Ensemble archéologique de maisons troglodytes
  9. Château d’Almenara (ruines)
  10. Château de Peñaflor (ruines)
  11. Château de Toledillo (dans les alentours et en ruines)
  12. Maisons seigneuriales
  13. La meunerie de Peñaflor (abandonnée)
  14. Mine de cuivre « La Preciosa » (vestiges)
  15. Maison de Blas Infante, gîte rural


Localisation

Peñaflor se trouve à environ 77 km de Séville dans la région de La Vega Alta del Guadalquivir. La ville est idéalement située sur les contreforts de la Sierra Morena à la frontière avec la province de Cordoue. Dans ses environs, découvrez le site archéologique romain de Celti, un site classé bien d’intérêt culturel.

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
83.00 Km²
Altitude
52.00 m
Nº d’habitants
3.669
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.