La provincia de Sevilla

Notre province

Vie et paysages d'une province riche en diversité et en monuments

Aznalcázar

305
3

Aznalcázar, au cœur de Doñana

S’il est une ville qui a conservé le nom donné par les Arabes, c’est bien Aznalcázar, « Hazn-al-cazar », la haute forteresse. Elle a d’abord été fondée par les Romains comme bastion défensif entre les marais du Guadalquivir et l’Aljarafe de Séville. Sa situation géographique le justifie et la ville occupe aujourd’hui une situation privilégiée dans les environs du parc national de Doñana et ses 15 000 ha classés au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Vous tomberez à coup sûr sous le charme de cette ville de la province de Séville avec ses ruelles, parsemées de nombreux vestiges qui témoignent de son passé monumental comme l’Arco de la Pescadería, ancienne entrée de la fortification qui est aujourd’hui un passage entre les maisons. Mais ce qu’elle possède de plus spectaculaire, c’est son paysage de pinèdes, baigné par le corridor vert du Guadiamar. Chaque année au mois de mai à l’occasion du pèlerinage d’El Rocío, des milliers de pèlerins traversent à gué la rivière au célèbre lieu-dit Vado del Quema. 

Un environnement exceptionnel que vous aimerez pour sa nature, son emplacement et son histoire. Vivez un moment unique à Aznalcázar.


Comment s’y rendre ?

Le meilleur moyen pour arriver à Aznalcázar en voiture est de prendre l’autoroute A-49 qui relie Séville à Huelva. À Benacazón, emprunter la déviation vers l´A-473 qui mène directement à Aznalcázar. 

De nombreux bus qui partent de la gare routière Plaza de Armas à Séville tout au long la journée, s’arrêtent à Aznalcázar. 

Par le train, prendre la ligne C5 de Séville à la gare de Benacazón. Cette ville se trouve à 10 km d’Aznalcázar, que vous pouvez rejoindre en bus ou en taxi. 


Comment se déplacer ?

Aznalcázar propose de nombreux sentiers de randonnée le long du corridor vert du Guadiamar. Ce site naturel est aussi très agréable à parcourir à vélo ou à cheval. 

Pour découvrir son patrimoine historique, rien de mieux que de flâner et de se perdre dans ses rues. C’est le meilleur moyen de découvrir ses charmes cachés.


Les incontournables

  • Admirez le paysage spectaculaire du parc naturel de Doñana et découvrez une flore et une faune uniques au centre de visiteurs José Antonio Valverde.
  • Découvrez les endroits cachés de cette ville, traversez l’Arco de la Pescadería et repérez les quatre croix qui accueillent les voyageurs. 
  • Entrez dans la peau d’un pèlerin le temps d’une journée au Vado del Quema, où des milliers de pèlerins traversent la rivière à gué chaque année au mois mai, sur leur chemin vers le sanctuaire de la Vierge d’El Rocío, la Blanche Colombe. 
  • Savourez un bon plat d’œufs brouillés aux gurumelos, champignons caractéristiques des pinèdes d’Aznalcázar. 
  • Entrez dans un domaine viticole et dégustez une liqueur maison distillée à partir de raisins, d’arbouses et de fruits locaux. 
  • Contemplez la sculpture érigée en hommage à la Femme travailleuse. 
  • Montez  au Cerro del Alcázar pour jouir d’une vue imprenable sur le corridor vert du Guadiamar.


Itinéraire de visite

Aznalcázar propose au visiteur un patrimoine historique richissime mais aussi un environnement naturel unique. La ville a l’avantage d’être située au cœur du parc naturel de Doñana, aux valeurs naturelles inestimables. 

Pour mieux connaître ce milieu naturel privilégié, ne manquez pas d’explorer le corridor vert du Guadiamar jusqu’au centre de visiteurs José Antonio Valverde, le long de la rivière à travers une forêt touffue. Vous trouverez sur votre chemin un ancien pont romain. Nous vous recommandons aussi le sentier du jardin botanique de Buitrago pour vous perdre dans la fraîcheur de sa végétation abondante et où vous pourrez reprendre des forces dans une aire de pique-nique qui y a été aménagée.

N’oubliez pas le centre-ville et ses recoins délicieux. Il faut absolument passer sous l’Arco de la Pescadería, l’ancienne entrée de la forteresse. Ce petit arc, l’« Arquillo », est l’un des endroits les plus pittoresques d’Aznalcázar. Vous arriverez au Cerro del Alcázar, la ville haute, où il ne reste que quelques vestiges du château mais les vues y sont merveilleuses.

Si vous êtes passionnés d’art, entrez dans l’église San Pablo pour admirer les œuvres de Martínez Montañés et de Zurbarán. Cette église, la plus ancienne et la plus importante de la ville, conserve encore sa tour arabe. Pour terminer votre visite, nous vous recommandons une petite halte dans le parc de la Fuente Vieja, près de la charmante fontaine d’azulejos du XVIIIe siècle et son belvédère.


Lieux à visiter

  1. Chapelle Nuestra Señora de la Encarnación
  2. Chapelle de Nuestro Padre Jesús
  3. Casa Grande du XVIIe siècle, aujourd’hui, l’hôtel de ville
  4. Église paroissiale San Pablo
  5. Arquillo de la Pescadería
  6. Site naturel protégé du corridor vert du Guadiamar et jardin botanique de Buitrago
  7. Parc du Cerro del Alcázar
  8. Pont romain
  9. Fontaine et parc de la Fuente Vieja
  10. Croix historiques, il y en a quatre situées aux portes de la ville
  11. Vado del Quema
  12. L’aire récréative de la  Pinède d’Aznalcázar, est l’un des espaces forestiers de plus grand intérêt écologique de la province de Séville
  13. Centre de visiteurs José Antonio Valverde dans le parc national de Doñana
  14. Centre de visiteurs Guadiamar


Localisation

Aznalcázar se trouve à seulement 27 km de Séville. Cette ville occupe une situation privilégiée, car elle est située en bordure du parc national de Doñana, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’oléiculture est la production dominante dans cette commune arrosée par la rivière Guadiamar, un affluent du Guadalquivir, où l’on trouve également des vergers de fruits à noyaux comme les nectarines et les pêches.

Comarque
Guadalquivir-Doñana
Superficie
449.80 Km²
Altitude
66.00 m
Nº d’habitants
4.495
Téléchargements
Étiquettes

0 commentaires

Nouveau commentaire

Les commentaires sont modérés, ils mettent donc un certain temps à apparaître. S'ils contiennent un langage offensant, ils ne seront pas publiés.